Commissaire-priseur : qualités et questions à poser

le métier d’un commissaire-priseur est un métier exigeant mais aussi passionnant. Pour devenir un excellent dans le domaine vous devrez avoir quelques qualités. Voici quelques-unes.

Contrairement à la croyance populaire, tous les commissaires-priseurs ne sont pas les mêmes. Ils ne sont pas seulement des individus énergiques qui peuvent parler très vite ! Lorsque vous vendez votre objet unique lors d’une vente aux enchères, votre commissaire-priseur fera beaucoup plus que simplement diriger la vente aux enchères. Dans les semaines et les mois précédant le jour des enchères, il sera votre principal point de contact, votre source d’informations centrale et votre directeur marketing. C’est pourquoi la décision de choisir votre commissaire-priseur ne doit pas être prise à la légère. Assurez-vous que votre commissaire-priseur possède les qualités suivantes pour vous servir au mieux :

Bien informé

Votre commissaire-priseur devrait avoir une expérience du secteur et une connaissance détaillée du marché d’art de votre région. Un commissaire-priseur averti saura comment mieux commercialiser la vente aux enchères de votre objet pour cibler et attirer le plus grand nombre d’acheteurs intéressés. Avec un portefeuille riche de clients et une expérience de plusieurs années dans le domaine de l’art et du métier du commissaire-priseur, Marc-Arthur Kohn est en mesure d’organiser votre vente aux enchères de A à Z sans aucun problème.

Accessible

Vous aurez probablement beaucoup de questions et de préoccupations tout au long du processus de vente aux enchères. Votre commissaire-priseur devrait comprendre cela et déterminer un plan de communication réaliste dès le début. Cela vous aidera à savoir comment atteindre au mieux votre commissaire-priseur et quand et à quelle fréquence vous pouvez vous attendre à avoir de ses nouvelles.

Motivé

Le processus de vente aux enchères est très complexe et demande beaucoup de temps et d’efforts du début à la fin. Vous voudrez travailler avec un commissaire-priseur motivé et enthousiasmé pour vendre votre objet d’art et vous offrir le meilleur rendement possible le jour des enchères. Quand un commissaire-priseur est impliqué et pratique, vous savez qu’il fera de son mieux pour que votre vente aux enchères soit couronnée de succès.

Honnête

Vendre votre objet unique aux enchères est une décision majeure. Vous rechercherez un commissaire-priseur qui fait preuve du plus haut niveau d’intégrité pour non seulement gagner votre confiance, mais également celle des acheteurs intéressés.

Aptitude à la vente

Pendant le processus de vente aux enchères, votre commissaire-priseur est essentiellement un vendeur pour votre objet. Son travail principal consiste à commercialiser et à vendre votre objet à un soumissionnaire sérieux et intéressé.

Vendre votre objet par le biais d’un processus de vente aux enchères est unique et inconnu. Pour cette raison, votre commissaire-priseur devrait être disposé à répondre à toutes vos questions, y compris celles que vous pourriez vous poser de façon idiote. Voici certaines de ces questions valides que vous ne poserez probablement pas :

Et si personne ne se présente à ma vente aux enchères ?

Vous pourriez craindre cela, mais si le commissaire-priseur fait son travail au mieux de ses capacités, il est peu probable que cela se produise.

Que se passe-t-il si personne ne fait d’enchère sur mon objet ?

Cela aussi n’est pas probable. Votre commissaire-priseur ciblera les acheteurs les plus susceptibles et aptes à acheter votre objet d’art. Il est peu probable que de nombreux enchérisseurs enregistrent, inspectent votre objet  et se présentent aux enchères sans réelle intention de faire une offre.

Vais-je avoir le prix de vente que je veux ?

Avec votre commissaire-priseur, vous pouvez déterminer un prix de réserve pour votre objet. Un montant minimum que vous êtes prêt à accepter pour votre objet d’art. L’élément unique d’une enchère est que les acheteurs intéressés soumissionnent de manière concurrentielle afin d’acheter. Cela entraîne souvent une augmentation du prix de vente, les acheteurs se faisant concurrence pour obtenir l’offre la plus élevée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *